Espace de coworking : 3 conseils pour le choisir

12 décembre 2017

Un espace de coworking est un lieu de travail collaboratif réunissant des travailleurs œuvrant dans divers domaines. En travaillant dans la même enceinte, ces professionnels ne forment qu’une seule équipe. Cela permet notamment d’alléger les frais de location.

Depuis quelques années, ces environnements foisonnent partout en France. Un indépendant, un créateur d’entreprise ou un salarié nomade n’a donc que l’embarras du choix face à cette offre pléthorique de tiers-lieux.

Pour bien sélectionner votre espace de coworking, nous vous donnons trois conseils judicieux. En les prenant en compte, vous trouverez sans aucun doute l’endroit qui vous convient le mieux.

L’emplacement

Avant de poser son ordinateur sur le bureau d’un espace de coworking, il convient d’abord de définir la localisation la plus adaptée à votre quotidien. L’emplacement est en effet le premier critère qui intervient. En quête d’un tiers-lieux accessible, les futurs locataires vont prioritairement axer leur recherche en considérant cet aspect.

En général, les travailleurs nomades cherchent des endroits proches de leur domicile pour s’y rendre aisément. Pensez à utiliser le web pour votre requête en indiquant vos divers desiderata sur des sites comme Popwork. Vous pourrez réserver un espace de coworking juste à côté de chez vous.

Le tarif

Le prix d’un espace de coworking est autre un élément à étudier. Ce dernier varie en fonction de l’activité et du mode de paiement : tarif horaire, journalier, hebdomadaire ou mensuel. Il est préférable de s’orienter vers un prix tout compris incluant l’internet, les salles de réunions et les diverses commodités.

Il suffit de calculer la durée que l’on envisage de passer sur l’espace de coworking pour obtenir une tarification exacte. Dans tous les cas, le recours à un bureau partagé se révèle bien plus rentable qu’une location d’un local avec un bail.

Outre les charges groupées, le professionnel non sédentaire est aussi plus libre de ses mouvements. Il peut décider de quitter le tiers-lieux sans avoir à dénoncer un contrat de location bourré de clauses pénalisantes. Dans les grandes villes à fort loyer, on comprend tout l’enjeu de faire appel à des bureaux temporaires à Paris, Lyon, Marseille ou Bordeaux.

L’atmosphère de groupe

Enfin, laissez-vous tenter par l’expérience. Faites un test pour vous imprégner de l’atmosphère qui y règne.

Si vous ne l’avez jamais fait, travailler dans un espace de coworking pourrait vous plaire. Et si vous tenez à votre intimité, sachez qu’il existe des espaces individuels et isolés qui se prêtent à vos envies de tranquillité.

Une fois que vous avez opté pour un endroit particulier, il ne reste plus qu’à signer le contrat. Tous les détails relatifs à votre location y sont inscrits !