Coworking et domiciliation d’entreprise : comment faire ?

27 avril 2018

Lors de la création d’une entreprise, il est obligatoire d’enregistrer l’adresse du siège social de son activité auprès de l’administration. Un entrepreneur qui démarre son activité fait souvent le choix de domicilier son entreprise chez lui sans forcément y travailler. Il peut préférer s’installer dans un centre d’affaires ou sur un espace de coworking pour profiter d’un véritable cadre professionnel.

Un environnement de travail partagé offre de multiples avantages. Il est en général moins cher qu’une location de bureaux traditionnelle et permet aussi de bénéficier d’équipements à moindre frais. En revanche, il n’est pas toujours possible d’y domicilier officiellement son entreprise. L’entrepreneur doit donc se résoudre à utiliser son adresse personnelle dans sa communication d’entreprise. Il existe pourtant des solutions pour remédier à ce problème…

Domiciliation d'entreprise

Choisir son siège social

L’adresse du siège social d’une entreprise doit correspondre à l’adresse permanente de l’activité. Elle ne peut pas être une adresse temporaire. En revanche, pour la correspondance postale, n’importe quelle adresse peut être utilisée. Par conséquent, soit l’entreprise est domiciliée au domicile du gérant, soit c’est l’adresse d’un local loué avec un bail en bon et due forme qui fait office de siège social.

Mais dans certains cas, il est possible d’exploiter l’adresse du centre d’affaires ou de l’espace de coworking sur lequel on travaille. A condition de respecter certaines règles légales et de disposer de toutes les autorisations nécessaires.

Louer et domicilier

A titre d’exemple, un centre d’affaires comme Algyr, situé à lyon, propose à la fois un service de location de bureaux et de domiciliation. Il est donc possible de disposer de son propre espace de travail et d’exploiter l’adresse du centre d’affaires dans sa communication d’entreprise.

Domicilier son entreprise

Ainsi, l’entrepreneur peut facilement faire la séparation entre sa vie personnelle et son activité professionnelle. En louant un bureau partagé, il ne passe plus toutes ses journées à travailler à la maison. Et en domiciliant son entreprise dans un centre d’affaires, il préserve son adresse privée.

Utiliser des services virtuels

Dans cette même démarche, l’utilisation de services virtuels proposés par certains centres d’affaires est un atout pour développer son business. Outre la location de bureaux et la domiciliation, il est en effet possible de déléguer la gestion des appels téléphoniques, de confier des tâches de secrétariat à une personne tierce ou de bénéficier de conseils juridiques ou comptables.

Toutes ces solutions aident l’entrepreneur à se concentrer sur l’essentiel. De fait, elles contribuent au développement de son entreprise.